PROTOCOLES META PROTOCOLES META




RUBRIQUE : Bibliothèque des textes
La méta intention ou le chemin de l’enigme le long du mur de la peste (Vaucluse)
On sera parvenus au Mur de la peste : qui connaît ce mur en fera son affaire. Qui en sait l’histoire, ou bien l’oubliera, ou bien la remobilisera. Qui la remobilise mènera sur le seuil. Mais tout seuil est ici toujours à réimplanter. Qui s’adressera au mur par-delà tout seuil, « dans l’ouvert », pour lui-même et avec d’autres, pénètrera un lieu ayant dispersé les secrets de sa métahistoire.
Que fera-t-on lorsqu’on l’aura atteint, le mur, et lorsqu’on sera face à sa ruine, puisqu’il n’existe qu’à peine comme paroi, comme barrière ? Il faudra le voir comme une transparence, parce qu’il est aisé d’y passer à travers. On pourra le traverser comme un miroir (d’un côté, de l’autre), sans que besoin soit de s’en rendre compte. C’est un méta-mur, ayant un hors-soi (tout aéré qu’il est, lacunaire, le mistral mettant à terre de temps à autre telle ou telle de ses pierres mal ajustées), et un en-soi, dans ce qu’il est une relique vacillante pour mémoire, une forme, une matière imaginaire, telles qu’on a pu et qu’on peut toujours en intérioriser la valeur emblématique, le mettant en présence devant nous pour sa réinvention. Donc, on ira vers lui, à sa rencontre, sans passer de seuil. Directement, sans passage initiatique. Il s’agira de donner sens à cette avancée le long de son ombre. On pourra le côtoyer autrement qu’avec la seule attitude du sec suivisme (ici le mot « suivisme » s’applique car il s’agit de le « suivre »). On verra que jamais un tel mur ne se referme parce qu’il reste le trait énigmatique posé sur les collines du monde, au milieu des garrigues.[..] (lire la suite au format pdf)
Joël-Claude MEFFRE
13 janvier 2011
| Plan du site | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0 | www.protocolesmeta.com | contact@protocolesmeta.com | crédits |
développé avec SPIP, un programme Open Source sous licence GNU/GPL. Design © PS & EC, 2007. Paris