PROTOCOLES META PROTOCOLES META




RUBRIQUE : Méta atelier
Méta-campement

Méta-atelier / Plateforme mobile d’expérimentation de l’école supérieure d’art d’Aix en Provence et les Protocoles Méta. « Campement critique 01 » ou méta-campement…

Dates : Du mercredi 21 avril au samedi 24 avril 2010. Lieux : La gare de Coustellet (84) : accueil et présentation du projet et le camping municipal de Maubec (84) : hébergement et espace d’expérimentation.

Avec la collaboration de : l’Ecole d’Art de Blois, l’Association Sentiers de Lamelouze, le Laboratoire du Geste (IUFM de Paris/Université Paris 4), la Gare de Coustellet, le camping municipal de Maubec.

méta-atelier et la plateforme mobile de l’Ecole Supérieure d’Art d’Aix en Provence sont des espaces et des temps de travail et d’investigation, ne sont pas forcément des lieux géométralement et physiquement stables et définis, en fait, ils sont la conjonction et la combinaison :

-d’un mouvement de réflexion et d’expérimentation individuelles et collectives à partir d’objets de recherches endogène ou exogènes au champ de l’art (en maintenant une conjugaison permanente et stimulante entre pratique et théorie) ;

-d’un mouvement de rencontres et d’échanges (voire de coproduction) avec d’autres étudiants, chercheurs, et des personnes issues d’autres milieux, en vue d’activités partagées et informées par la diversité des participants ;

-d’un mouvement de réexploration des conditions de recherches, du statut, de la fonction d’auteur et d’expérimentateur ;

- de l’inattendu...

Donc expérimenter des relations avec le monde, le champ d’investigation se construisant au fur et mesure des expériences... De même “l’expertise” ne se définie qu’avec l’usage des questions et des expérimentations, qui peuvent alterner entre explorations audacieuses et analyses minutieuses et tâtonnements expérimentaux.

Il s’agit de frotter les recherches en art à l’hétérogénéité de l’environnement social, politique et culturel en s’immergeant dans un processus évolutif indéterminé de recherches et d’expériences où les produits peuvent prendre les formes les plus variées sans privilégier une forme plus qu’une autre.




Depuis 2003 les « protocoles méta » proposent des sessions d’expérimentations et des « congrès singuliers » recoupant diverses disciplines, croisant différents publics. Elles se sont déroulées dans des lieux artistiques aussi bien qu’extra artistiques, dans différentes villes : Blois, Paris, Roubaix, Marseille, Aix-en-Provence, Rabat, Cavaillon, Avignon, etc. « Protocoles-méta » est un projet d’expérimentation mobile, infiltrant et évolutif. Son hypothèse de départ est d’explorer des modes d’agir, de faire, pour surmonter les procédures habituelles d’exposition, de performance ou de spectacle.

Le mode de fonctionnement est lui-même un dispositif expérimental qui évolue selon les occasions. Chaque session (ayant une thématique ou non) met en jeu le trinôme rencontre-indétermination-improvisation … Nous agissons donc par expériences successives avec le souci permanent de mettre en commun nos réflexions et nos pratiques.

Ce sont des « protocoles en situations » dont tous les termes et les modes peuvent êtres questionnés et rejoués différemment si nécessaire. C’est une démarche soustractive.

Depuis 2006 nous interrogeons régulièrement les rapports : expérimentation artistique - expérimentation sociale - expérimentation politique et leurs malentendus (voir leurs mésaventures)…

Pour chaque évènement, nous gardons la distance critique nécessaire. Il ne s’agit pas de « faire œuvre » au sens convenu du terme, mais « d’habiter » collectivement cette situation, remettre en jeu nos méthodes et déployer nos explorations tâtonnantes.



Open publication - Free publishing - More protocoles

30 mai 2010



documents

Compte rendu (PDF - 1.4 Mo)





| Plan du site | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0 | www.protocolesmeta.com | contact@protocolesmeta.com | crédits |
développé avec SPIP, un programme Open Source sous licence GNU/GPL. Design © PS & EC, 2007. Paris